AFFICHE

REVUE DE PRESSE BORDEAUX Fête le VIN 2016

August 2, 2016

La “Parenthèse Oenologique” qui consistait à déguster du vin en pratiquant la sophrologie a fait carton plein : ils étaient nombreux à attendre plus d’une heure et demi pour une séance de 20 minutes. Il est vrai que ce genre de pratique novatrice, permet de mettre en exergue les sens et de se concentrer sur les émotions que procurent les dégustations.
http://chateausuau.com/fr/blog/bordeaux-fete-le-vin-2016-le-bilan/

Expérience particulière
« L’idée est de faire découvrir une nouvelle sensation au travers de la dégustation. De vivre une expérience particulière » explique Magali Templier, chargée de communication à la Chambre d’agriculture de la Gironde et cheville ouvrière de l’évènement. A ses cotés, Jenny Lloret, sophrologue et viticultrice Cadillac -détail qui a son importance - est à la manœuvre. Pendant ces quatre jours, elle va « guider » les néo consommateurs. « Je propose une approche du vin qui sort des chantiers battus ». Dans un espace zen, alors qu’une cohue chemine sur les quais tout proches, une dizaine de fauteuils accueillent les volontaires pour une dégustation pas comme les autres. Jenny les amène dans un monde inconnu.

Le laisser « être »
Il y a d’abord le laisser « être ». La sophrologue en appelle aux sens. Sans le savoir, les participants se dirigent vers les principes de la dégustation. D’abord les senteurs puis le goût. les papilles, à leur insu presque, sont alertées. Le vin devient compagnon de route. Il est question de nectar divin, de jugement- ou de non jugement-, de concentration, de sourire intérieur, de parenthèse… œnologique. Et le vin dans tout cela ? Après chaque dégustation, Françoise Harrewyn, du service vin de la Chambre d’agriculture, précise l’appellation et le vin dégusté. Tous les vins proposés à la dégustation sont médaillés au concours de Bordeaux 2016.

Le bouche à oreille
Laura est sous le charme. Cette journaliste, à qui on ne la fait pas, se dit bluffée. « Nous sommes plus sensibles, nous identifions mieux les odeurs. Pour découvrir le vin, c’est génial. Je ne dégusterai plus jamais comme avant ». Thierry, Cécile, Barnabé, Jachinte… tous sont sous le charme. Chaque séance de 6 minutes, de 10 heures à 23 heures a vu passer des milliers de visiteurs en 4 jours. « On a fonctionné à plein. Pendant la fête du vin, le bouche à oreille a marché. Nous sommes devenus les incontournables du site » se réjouit Magali Templier.

Voyage viticole
A la sortie, le livre d’or recèle des commentaires dithyrambiques. On peut lire « c’est un superbe voyage viticole sans atterrissage, mais un super décollage », « c’est une magnifique invitation pour découvrir les bordeaux » « génial. Le concept est super sympa »… Et pourtant, au départ, la partie n’était pas gagnée. Trouver une idée originale et marquante pour faire découvrir les vins a été le fil rouge des organisateurs.
Les milliers de visiteurs de la parenthèse œnologique auront désormais une approche plus sensorielle des vins de Bordeaux et d’Aquitaine.

http://www.avenir-aquitain.com/societe/decouvrir-le-vin.htm

On nous a vivement conseillé de nous arrêter à la parenthèse oenologique pour découvrir un vin blanc ou rouge d’une autre manière. Nous nous sommes installés dans de grands fauteuils massants, avons mis un casque audio. Jenny Lloret, sophrologue et vigneronne nous apaise de ses paroles bienfaisante pendant notre dégustation. La scénographie et l’ambiance sont bluffantes, une fois assis, on oublietotalement le monde extérieur et le tumulte de la foule.

http://www.infobassin.com/politique-economie/bordeaux-fete-le-vin-visite-images.html

L'activité qui fait le buzz pendant la fête. Depuis le lancement de la fête, il y a foule devant le pavillon de la Chambre d'Agriculture de la Gironde. Cette activité vous permet de tester des vins d'Aquitaine en passant un moment hors du temps grâce à de la sophrologie. C'est aussi un moyen d'être plus attentif aux différentes sensations procurées par les vins.

Au programme : Jenny, une praticienne en sophrologie et vigneronne vous guide pour déguster pleinement votre verre de vin avec des conseils pour mieux déguster les vins. Jenny est dans les oreilles des visiteurs, installés bien confortablement dans un fauteuil massant beige. Le décor est minimaliste, épuré. Le décor peut faire penser à une oasis végétal. Pour le plus grand plaisir des visiteurs, prêts à attendre jusqu'à une heure et demi pour vingt minute de séance.

https://www.francebleu.fr/infos/culture-loisirs/bordeaux-fete-le-vin-nos-coups-de-coeur-de-l-edition-2016-1466953433

Echappez-vous un instant de l’effervescence de « Bordeaux fête le vin » en pénétrant dans une bulle de zénitude et sérénité, grâce à la parenthèse œnologique. Imaginée par la Chambre d’Agriculture de la Gironde, cette animation invite le visiteur à une dégustation de vins médaillés au Concours de Bordeaux – Vins d’Aquitaine dans des fauteuils massants. Pour vous guider dans cette découverte sensorielle, la voix et les mots apaisants de Jenny Lloret, à la fois viticultrice au château Haut-Roc (AOC Bordeaux) et praticienne en sophrologie à Bordeaux. Le Concours de Bordeaux – Vins d’Aquitaine n’en est pas à son coup d’essai en matière de dégustation insolite. Ceux qui étaient présents à l’édition 2012 se rappellent probablement de la dégustation dans le noir absolu guidée par des personnes aveugles. Un franc succès, puisque l’animation avait donné lieu à des files d’attente dépassant les 2 heures. Là encore, au premier jour de Bordeaux Fête le Vin, l’engouement était déjà de mise. « Les gens sont venus sur le stand par bouche à oreille en nous disant : ‘il paraît que vous êtes un incontournable de la fête’ » explique Magali Templier, chargée de communication à la Chambre d’Agriculture. Pour patienter en attendant de pénétrer dans la « bulle zen », des massages des mains, des découvertes des arômes des vins grâce à des capsules odorantes présentées par des œnologues, ou encore deux bornes à selfies pour partager son expérience sur les réseaux sociaux. Avec cette parenthèse œnologique, la Chambre d’Agriculture entend à la fois « favoriser une approche plus sensorielle de la dégustation, pour que la personne se centre sur elle-même avant de se concentrer sur le produit », mais aussi valoriser les vins médaillés au Concours de Bordeaux – Vins d’Aquitaine. Sa 60e édition qui a eu lieu fin mai dans le cadre du Salon de l’Agriculture Aquitaine a décerné, parmi les 3 805 candidats, 1 140 médailles, véritables repères pour les consommateurs lors de l’acte d’achat.

http://www.terredevins.com/actualites/bordeaux-fete-vin-testez-animations-originales-village-3/

 

 

 

Please reload

Vin & Yoga

May 13, 2019

1/10
Please reload

DERNIER ARTICLE

September 30, 2019

September 30, 2019

September 15, 2019

September 15, 2019

September 14, 2019

May 13, 2019

Please reload

  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square